Comme faire fonctionner un serveur DHCP Windows sans autorisation Active Directory ?



L’implémentation d’un serveur DHCP Microsoft en environnement Active Directory nécessite l’autorisation de ce dernier. Le mécanisme d’autorisation des serveurs DHCP se base sur un jeu de classes Active Directory et apporte des fonctionnalités telles que :

  • l’implémentation d’une liste d’adresses IP disponibles pour tous les ordinateurs que vous autorisez à fonctionner comme serveurs DHCP sur votre réseau ;

  • la détection des serveurs DHCP non autorisés avec verrouillage de leur démarrage ou de leur exécution sur votre réseau.

Il est dans certains cas nécessaire d’implémenter un serveur DHCP de test sans pouvoir (ou vouloir) autoriser celui-ci. Vous rencontrerez ce cas si vous implémentez un serveur DHCP de test sans avoir les autorisations Active Directory nécessaires. Dans ce cas, votre serveur DHCP non autorisé ne délivrera aucun bail à vos clients.

Afin de passer outre cette interdiction, une méthode relativement simple existe : Bypasser la vérification d’autorisation au démarrage du serveur.

La solution : Une clé registre !

Créez la clé suivante :
Path : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\DHCPServer\Parameters
Name: DisableRogueDetection
Type: REG_DWORD
Data: 0x1

Redémarrez ensuite le serveur (redémarrer le service ne suffit pas), et le tour est joué !

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial