SCCM 2012 – Méthodes d’installation du client

Cela ne vous aura pas échappé, System Center 2012 Configuration Manager fonctionne sur un modèle client-serveur.

Nous avons étudiés ensemble au travers d’articles précédents l’installation et la configuration du serveur Configuration Manager, voyons maintenant ensemble les différentes méthodes de déploiement du client Configuration Manager 2012 !


Présentation du client

Dans sa version 2007, le client Configuration Manager était visible sur le client au travers de 3 éléments du panneau de configuration : Configuration Manager, Program Download Monitor et Run Advertised Programs.

Sous Configuration Manager 2012, l’accès au client SCCM s’efectue au travers de deux outils :

  • L’item « Configuration Manager » du panneau de configuration, cet outil est généralement utilisé pour du débug et du contrôle de configuration, il permet de reconfigurer manuellement le client mais également de forcer des actions d’inventaires et de récupération de stratégies.
  • Via le « Software Center » disponible dans le menu démarrer, cet outil est à destination des utilisateurs, c’est par cet outil que les utilisateurs pourront par exemple visualiser la liste des applications qu’il leur est possible d’installer.

Le client Configuration Manager 2012 est supporté sur les plateformes suivantes et ultérieures avec au moins le niveau de mise à jour indiqué : Windows XP SP3, Windows XP x64 SP2 et Windows Server 2003 SP2.

Méthodes d’installation du client

Les sources du client Configuration Manager sont présentes dans le dossier d’installation du serveur sous le dossier « %\Client », l’installation du client peut être effectuée de plusieurs manières :

  • Le client Push : cette méthode pousse le client sur un ou plusieurs postes de travail, cette méthode peut être automatisée et nécessite que la ressource (le client) ait été découverte par l’un des processus de découverte des ressources.
  • L’installation par GPO : Cette méthode est simple et « rustique », le programme ccmsetup.exe sera déployé par GPO. Grace au ccmsetup.exe, les clients iront contacter le management point qui leur indiquera l’emplacement des sources d’installation.
  • L’installation via « Software Update Point » : cette méthode met en œuvre le composant SUP de Configuration Manager et consiste à pousser sur les « ressources », le package du client Configuration Manager en tant que mise à jour.
  • L’installation manuelle: double clic sur ccmsetup.exe, puis si l’extension de schéma a été effectuée, le client se configurera tout seul, dans le cas contraire des paramètres pourront être passés au setup afin de lui préciser un SiteCode, nu Management Point, …
  • L’installation par Upgrade du client SCCM 2007 : efficace en cas d’infrastructure SCCM 2007 existante, cette méthode d’exécution de ccmsetup.exe sur un poste client SCCM 2007 permettra de désinstaller et de mettre à jour le client vers Configuration Manager 2012.
  • L’installation lors du déploiement du système d’exploitation : Directement dans l’image Système ou en tant qu’application déployée par la séquence de taches d’installation, cette méthode permettra a tout nouveau poste d’être client Configuration Manager. Par défaut, tout poste installé via l’Operating System Deployment de Configuration Manager possède un client SCCM installé et utilisé lors de l’exécution de la séquence de taches.

Nous aborderons au cours de prochaines publications en détail ces méthodes de déploiement du client sur nos postes de travail.

Please follow and like us:

Comments

  1. By Grégory BOUCHU

  2. By Andrew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial