App-V 5.0 SP1 : Le séquencement d’une application en détail

Après avoir installé le séquenceur App-V 5 SP1, nous allons maintenant procéder au séquencement d’une première application simple : Adobe Reader.

L’objectif de cet article est de présenter au travers de ce séquencement l’ensemble des options disponibles et leur impact sur le package App-V généré.

Lancement du séquencement

Afin de séquencer une application, nous allons lancer le séquenceur et choisir de créer une nouveau package virtuel via l’option « Create a New Virtual Application Package ». L’option « Modifiy an existing Virtual Application Package » permet comem son nom l’indique de modifier un package existant.

App-VPackageAReader1

Nous sélectionnerons ensuite « Create Package (Default) » afin de créer un package simple. La seconde option « Create Package Using a Package Accelerator » n’est utile que dans de très rares cas pour lesquels l’éditeur a fourni un « accélérateur » permettant de séquencer automatiquement l’application. Vous trouverez plus d’informations sur les accélérateurs sur cet article Technet.

App-VPackageAReader2

Lors de l’étape suivante, le séquenceur analysera la configuration de la machine afin de détecter et d’anticiper de possibles impacts sur le package final. Dans notre cas le séquenceur a détecté un antivirus ainsi que la présence du client System Center 2012 Configuration Manager.

App-VPackageAReader3

Lors de l’étape suivante nous allons sélectionner « Standard Application (default) » afin de procéder au séquencement d’Adobe Reader, qui est une application Standard.

L’option « Add-on or Plugin » permet de séquencer des plugins ou add-ons pour Excel ou internet explorer par exemple, lors du séquencement, une étape supplémentaire sera nécessaire afin d’exécuter ou de lier l’application pour laquelle le pluging/l’add-on sera exécuté.

L’option « Middleware » permettra quand à elle de procéder au séquencement d’une application de type java runtime ou Framework .Net. Du point de vue d’App-V, un middleware serait une application-prérequis qui ne s’exécutera pas au travers d’un raccourci ou d’un appel via une extension, un middleware sera plutôt vu comme une dépendance.

App-VPackageAReader4

Lors de l’étape suivante nous sélectionnerons l’installeur du programme à séquencer. La première option permettra de sélectionner directement l’installeur, alors que la seconde nous permettra d’exécuter plus loin un script ou un/plusieurs autres programmes d’installation.

App-VPackageAReader5

L’étape suivante nous permettra de définir le nom du package ainsi que le Primary Virtual Application Directory (PVAD).

Le PVAD correspond dans la majeure partie des cas au dossier d’installation de l’application. Comme il est rare de connaitre le dossier d’installation avant de procéder à celle ci, dans mon cas un dossier unique à été défini dans lequel l’installation aura lieu. Nous verrons lors de l’installation de l’application le dossier d’installation à été modifié afin que celle-ci soit faite dans le dossier PVAD.

App-VPackageAReader6

Une fois la configuration du « scan » effectuée, le séquenceur va procéder à l’exécution de l’installation

App-VPackageAReader7

Lors de l’installation, nous veillerons à modifier le dossier d’installation afin que celle ci s’effectue dans le dossier défini comme PVAD.

App-VPackageAReader8

Une fois l’installation achevée, l’assistant d’installation peut être fermé, le séquenceur reprendra ensuite la main.

App-VPackageAReader9

Si nécessaire, d’autres fichiers peuvent être exécutés afin de finaliser l’installation. Une fois l’installation terminée et après que la case « I am finished installing » ait été cochée, le séquenceur stoppera le « scan » de l’installation.

App-VPackageAReader10

Il sera possible d’exécuter la ou les applications installées afin de procéder aux premières configurations. (ex: traiter les questions de l’assistant de première exécution afin quelles ne soient pas posées à l’utilisateur de l’application virtuelle.)

App-VPackageAReader11

Suite à ces dernières modifications, le séquenceur va procéder à la concaténation de la capture et des changements apportés à celle ci.

App-VPackageAReader12

Une fois l’analyse des paramètres effectuée, l’assistant nous présentera les irrégularités qu’il détecte. Dans le cas d’Adobe Reader, celui ci nous indique que certaines extensions (.pdf par exemple) ne sont pas supportées par le système actuel. Dans notre cas c’est tout à fait normal puisque PDF n’est pas un format supporté nativement par Windows 7.

App-VPackageAReader13

Le séquencement de l’application pourrait être terminé, cependant, pour l’exemple, nous allons choisir de customiser le package.

App-VPackageAReader14

La première étape de customisation porte sur le streaming.

En exécutant l’application nous allons pouvoir utiliser celle ci et “tagger” les fonctionnalités utilisées comme étant des fonctionnalités vitales ou essentielles, les fichiers correspondants à ces fonctionnalités seront ensuite streamés de façon prioritaire lors du téléchargement du package par l’utilisateur.

La case « Force application(s) to be fully downloaded,… » permet de forcer le téléchargement complet du package avant exécution de l’application.

Et enfin, si rien n’est fait (application non exécution et case non cochée), le package sera streamé sans optimisations particulières.

App-VPackageAReader15

La seconde étape de customisation du package porte sur le support des systèmes d’exploitation cible. Il sera par exemple possible d’exclure certains systèmes d’exploitation pour lesquels l’application n’est pas supportée.

App-VPackageAReader16

Le package est maintenant finalisé. Nous allons cependant choisir de ne pas le sauvegarder tout de suite, mais plutôt de continuer à l’éditer dans l’éditeur de package. L’éditeur de package est également accessible par l’option « Modifiy an existing Virtual Application Package » au lancement du séquenceur.

App-VPackageAReader17

L’assistant construira ensuite le package nous informant des dernières irrégularités détectées.

App-VPackageAReader18

La fermeture de l’assistant « Create New Package » entrainera ensuite l’ouverture de l’éditeur de package.

App-VPackageAReader19

Modification d’un package Applicatif

Une fois le package créé, il sera possible de le modifier, un mécanisme automatique de gestion des versions sera alors à l’œuvre.

Nous allons passer en revue l’ensemble des modifications qu’il est possible d’apporter a un package.

Properties : nom et description du package

App-VPackageAReader20

Deployment: comme vu précédemment, il est possible de limiter l’exécution du package sur certains systèmes d’exploitation.

App-VPackageAReader21

Change History: Permet de visualiser l’historique des modifications du package.

App-VPackageAReader22

Virtual Registry: Permet de visualiser et de modifier le registre virtuel embarqué dans le package.

App-VPackageAReader23

Package Files: Permet de visualiser et de modifier le système de fichier virtuel embarqué dans le package.

App-VPackageAReader24

Virtual Services : Permet de visualiser les service installés avec l’applications.

App-VPackageAReader25

Advanced : Permet de gérer la communication entre le système hôte et l’application. Par défaut ces case sont décochées mais de nombreuses applications nécessitent ce type d’accès à la machine hôte. Il est donc recommandé de sélectionner ces deux modes, l’impact sur les package étant négligeable.

App-VPackageAReader26

Shortcuts and FTAs : Permet de visualiser et de modifier les associations d’extensions et les raccourcis mis en place par l’application.

App-VPackageAReader27

Une fois la configuration finalisée, nous procédons à l’enregistrement de celui ci.

App-VPackageAReader28

Le contenu du package

Le dossier dans lequel est enregistré le package séquencé se présente sous la forme suivante :

App-VPackageAReader29

Le fichier .appv contient l’application séquencée.

Le fichier .msi contient les instruction nécessaire à l’installation du package dans le cas ou cette installation aurait lieu sans outils de télédistribution. Le MSI contient entre autres les instructions nécessaires à l’enregistrement de l’application dans “ajout/suppression de programmes”.

Les fichiers XML « DeploymentConfig » et « UserConfig » contiennent des informations concernant le déploiement du package dans un environement système et dans un environnement utilisateur.

Le fichier XML « repport » contient quant à lui des informations sur le contenu du package.

A vous de jouer !

Please follow and like us:

No Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial