Windows 10 – CB, CBB, LTSB, Comprendre le concept de branches

Windows 10 introduit un nouveau concept de « branches » ainsi qu’une nouvelle stratégie de mise à jour. Cette nouvelle stratégie ne s’appuie plus sur des updates et des services pack mais s’appuie sur des « Servicing Updates » ainsi que sur des « Features Upgrade ». Nous présenter dans cet article les principes de base régissant cette nouvelle méthode de déploiement.

Présentation

Depuis les prémices de Windows 10, nous ne parlons plus de « bêta » et de « preview » mais nous parlons plutôt de succession de « Builds ». Aux « Builds » sont associés des numéros (10586, …) qui correspondent à une version précise du système, validée et compilée.

Phase 1
Une Build est testées en interne par des utilisateurs pilote chez Microsoft, puis elle est déployée à un plus grand nombre d’utilisateurs également en interne. Ensuite, si elle est jugée stable, cette Build, est déployée auprès du grand public inscrit au programme « Microsoft Insider ».

Phase 2
La Build mise à disposition des membres du programme Insider sera à leur disposition durant 4 à 6 mois. Cette période de « pré production » permettra :

  • A Microsoft de récupérer massivement des données de télémétrie permettant une remontée d’incidents, de rapports de performances et de « feedbacks » par les utilisateurs ou par le système de télémétrie embarqué dans Windows 10.
  • Aux utilisateurs particuliers et entreprises, de valider le fonctionnement de leurs applications avant la mise en production effective de cette Build.

Lors de cette phase, des « Servicing Updates » seront déployés via Windows Update afin d’effectuer les corrections de bugs et évolutions jugées nécessaires suite aux remontées d’informations reçue par Microsoft.

Phase 3
Suite à la période de Preview (4 à 6 mois) la Build est jugée stable et validée pour une mise en production globale. Cette Build sera appelée la « Current Branch » et le sera tant qu’une autre Build ne viendra pas la remplacer. Deux éléments seront mis à disposition des particuliers et des entreprises :

  • Un « Feature Upgrade » sera mis à disposition via Windows Update, Windows Update For Business, WSUS ou Configuration Manager afin de permettre aux particuliers ou entreprises de déployer cette nouvelle Build sur les postes de travail possédant une Build précédente de Windows 10 ou sur des postes Windows 7, 8 et 8.1. (Les « Feature Upgrade » sont cumulatifs et permettent donc le « saut » de plusieurs Builds si nécessaire.)
  • Une nouvelle image Windows (ISO/WIM) sera mise à disposition via MSDN, le portail Volume Licensing ou via l’outil « Media Creation Tool » et permettra d’upgrader des versions de Windows précédentes ou de déployer un nouveau poste.

Support des Builds et Gestion des Branches.

Nous venons de le voir, les Builds de Windows 10 se succèdent et vont continuer à se succéder à un rythme régulier et soutenu.

La « Current Branch » ou CB.

Les particuliers pourront sans problème recevoir les nouvelles Builds grâce aux « Features Upgrade », leur machine sera donc upgradée tous les 4 à 6 mois et recevront les « Servicing Updates » (mises à jours, « Critiques », « de sécurité », …).

Les « Servicing Updates » seront mis à disposition par Microsoft en suivant le célèbre « Patch Tuesday » (tous les 2nd Mardis de chaque mois) mais Microsoft se réserve également le droit de déployer ces « Servicing Updates » de façon plus irrégulière en cas de besoin.

Lorsque Microsoft mettra à disposition une nouvelle Build, la Build précédente ne recevra plus de « Servicing Updates » et ne sera plus supportée par Microsoft (seule la dernière Build est supportée). Il sera donc OBLIGATOIRE d’appliquer le dernier « Feature Upgrade » afin de bénéficier de la dernière Build.

CB

La « Current Branch For Business » ou CBB.

Conscient que le rythme de 4-6 mois imposé par la sortie de nouvelles Builds est inconfortable pour les entreprises. Microsoft propose aux entreprises de décaler (« defer ») l’application de la dernière Build, afin de leur permettre de tester et de valider le fonctionnement des applications et autres composants d’infrastructure avec celle-ci.

Pour cela, les postes pourront être configurés (GPO, …) afin de ne pas suivre la « Current Branch » (forçant une montée en version de Build tous les 4-6 mois) mais plutôt afin de suivre une branche nommée « Current Branch For Business » permettant de différer les Features Upgrades de 4 à 8 mois (ou 6 à 12 mois dans les cas les plus favorables) supplémentaires en fonction de l’intervalle entre les Builds.

Microsoft supporte et publie des « Servicing Updates » pour deux Current Branch For Business en parallèle.

CBB

À partir de sa mise à disposition auprès de la communauté des « Insiders », une Build sera donc disponible de 4 à 6 mois avant d’être officiellement en production (Current Branch).

Son déploiement pourra ensuite être décalé de 4 à 6 mois supplémentaires (avant la sortie de la Build n+1) + 4 à 6 mois supplémentaires (avant la sortie de la Build n+2) sachant que Microsoft ne supporte que 2 Builds en parallèle sur la « Current Branch For Business ».

L’administrateur pourra donc choisir de passer sur la Build n+1 4 à 6 mois après la mise à disposition de la Build sur la Current Branch (soit 8 à 12 mois après la mise à disposition auprès de la communauté des « Insiders »).

OU

L’administrateur pourra choisir de passer sur la Build n+2 8 à 12 mois après la mise à disposition de la Build sur la Current Branch (soit 12 à 18 mois après la mise à disposition auprès de la communauté des « Insiders »).

La « Long Term Servicing Branch » ou LTSB..

Conscient que le déploiement d’une nouvelle Build sur certains type de postes de travail sensible n’est pas possible, Microsoft a créé une branche spécifique nommée « Long Term Servicing Branch».

Contrairement aux branches vues précédemment (CB et CBB), seules certaines Builds seront éligibles à la LTSB. Microsoft définira environ une Build par an éligible et que nous pourrons déployer selon les règles de la LTSB que nous allons expliquer ci-dessous.

LTSB

Comme pour la “Current Branch For Business”, le positionnement des postes sur cette branche s’effectue centralement (GPO, SCCM, …). Il est d’ailleurs possible de passer de « Branch » en « Branch » (CB -> CBB, CBB -> CB, CBB-> LTSB, LTSB->CBB) via In-Place upgrade.

Un poste recevant les « Features Upgrade » en suivant la LTSB pourra recevoir les « Servicing Update » et bénéficiera du support de Microsoft pour une durée de 10ans. Contrairement à un poste suivant la CBB qui sera quant à lui supporté seulement jusqu’à la sortie de la Build N+2.

Cette extension de support permet donc d’espacer grandement les déploiements de « Feature Upgrade » tout en bénéficiant des « Servicing Updates » et du support.

Cependant, avant d’envisager le déploiement de Windows 10 en utilisant la branche LTSB, il est important de connaitre les avantages et limites de celle-ci. Nous pouvons citer par exemple :

  • L’absence de nouvelles fonctionnalités (features) au fil du temps puisque celles-ci arrivent via les « Features Upgrade »
  • L’absence de certains composants comme Microsoft Edge, le Windows Store, les applications « Modern » et Universelles, …

Conclusion

Microsoft viens de changer les règles du jeu, cette stratégie de déploiement des mises à jour va pousser les services informatiques mais également les éditeurs vers plus de dynamisme.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous un résumé des options de mise à jour disponibles en fonction des éditions de Windows:

Bon Courage ;)

tableau2

Comments

  1. By diagg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *